Suivi des dauphins

D’autres espèces telles que le grand dauphin de l’Indo-pacifique et le dauphin à long bec ont tout comme les baleines à bosse, fait l’objet de suivis réguliers par l’association.

En 2008, Opération Cétacés a entamé une étude visant à clarifier le statut des populations locales de grands dauphins afin d’estimer précisément leur distribution autour de la Grande Terre, d’identifier s’il existe une ou plusieurs populations et d’estimer la taille de celles-ci. Afin de répondre à ces objectifs, l’équipe d’Opération Cétacés a régulièrement sillonné le lagon à la recherche des groupes de dauphins.

La position géographique, la composition des groupes (ex : nombre de dauphins, présence de petits) et le comportement des animaux ont été notés. Tout comme les baleines à bosse, les dauphins sont suivis grâce à des techniques scientifiques adéquates permettant de répondre à différents objectifs

suivi_ta

  • La photo-identification

Chez les dauphins c’est l’aileron dorsal qui sert à reconnaître individuellement les animaux. En effet, les dauphins adultes présentent souvent des encoches et autres cicatrices sur leur nageoire dorsale, stigmates d’interactions sociales avec d’autres dauphins ou de rencontres avec un prédateur. Comparables à la nageoire caudale des baleines à bosse, ces marques naturelles forment un profil unique qui permet de reconnaître les dauphins et ainsi d’étudier leur nombre et leurs mouvements. Un jeune dauphin dont la dorsale ne possède aucune marque ne sera donc pas identifiable par cet outil.

  • La génétique

De petits échantillons de peau ont également été collectés par biopsie afin de pouvoir réaliser ultérieurement des analyses génétiques au laboratoire de l’Université d’Auckland en Nouvelle Zélande.

Depuis le début de cette étude, plus de 150 sorties en mer ont été conduites de Koumac à l’Ile des Pins, en passant par Voh, Koné, Népoui, Bourail, Nouméa, le lagon Sud, Kouaoua et Thio. De nombreux résultats ont d’ores et déjà été obtenus sur les populations de grands dauphins de l’Indo-Pacifique (Oremus et al. 2009). Les dauphins sont également recensés lors des campagnes de suivi des baleines à bosse.