Statut des populations

Malgré leur distribution côtière, et donc une plus grande proximité avec les hommes, les connaissances sur ces espèces en Nouvelle Calédonie sont longtemps restées limitées.

Les données récoltées lors des suivi de dauphins réalisés par Opération Cétacés montrent notamment qu’il existe plusieurs populations indépendantes les unes des autres autour de la Grande Terre. Ces populations sont différentes génétiquement, indiquant que les échanges reproductifs sont limités entre voisins. De plus, les analyses de photo-identification suggèrent que ces populations sont de petites tailles, parfois moins de 100 individus.

Couplé à un mode de vie côtier parfois dangereux (risque de collision avec bateau par exemple), ces caractéristiques indiquent que les populations locales de grand dauphin de l’Indo-Pacifique sont fragiles. Il est donc important de les surveiller afin d’identifier d’éventuelles menaces qui pourraient leur nuire dans le futur.