la photo-identification

Le dessin présent sous leur nageoire caudale, véritable empreinte de l’animal, permet de reconnaître individuellement chaque baleine.

A la fin de l’année 2016, 1281 individus ont été identifiés et répertoriés dans un catalogue grâce à cette « empreinte caudale », comparable à une empreinte digitale.

photoid

Cet outil permet de suivre l’histoire d’un individu tout le long de sa vie : dans quelle zone a-t-il été observé, à quelle régularité, avec quel autre animal, quelle est la fréquence de mise bas dans le cas des femelles ?