Mesures de conservation internationales

Il existe plusieurs conventions internationales qui traitent de la gestion et de la conservation des cétacés dans le Pacifique Sud.

logo_CBILa Commission Baleinière Internationale (CBI) est une organisation inter-gouvernementale mise en œuvre afin d’assurer une meilleure conservation des baleines et de mieux gérer la chasse de certaines espèces. La Convention internationale pour la réglementation de la chasse à la baleine a été créée en 1946, ce qui en fait une des premières lois environnementales internationales. Un total de 88 gouvernements de pays membres sont signataires de cette Convention. La Convention a ainsi pour objectif de veiller à la « conservation judicieuse » des stocks de baleines, afin de permettre le « développement ordonné de l’industrie baleinière ». En soutenant la recherche scientifique sur les baleines, la CBI réexamine et révise régulièrement les mesures définies dans la Convention telles que la protection totale de certaines espèces, la définition de refuges pour les baleines, les quotas et les saisons d’ouverture et de fermeture de chasse autorisés dans certains pays.

CBI
Pays membres de la CBI

 

logo_CITESLa Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d’extinction (CITES) est un accord international entre Etats créé en 1975 et a pour but de veiller à ce que le commerce international des spécimens d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent. La Conservation des Cétacés, le commerce des spécimens et les relations avec la CBI sont traités dans cette Convention.

indexLe Programme Régional Océanien de l’Environnement (PROE) est une organisation intergouvernementale créé en 1995 et regroupe 26 pays membres. Elle a été  mandatée pour promouvoir la coopération dans la Région Pacifique, apporter son aide à la protection et à l’amélioration de son environnement, en assurer et pérenniser le développement pour les générations actuelles et futures. Le 6 Avril 2017, 11 pays membres ont signé la Déclaration de l’Année de la Baleine des îles du Pacifique qui appelle à lune conservation renforcée des baleines de toute la région du Pacifique face aux menaces anthropiques.

logo_cmsLa Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS) est un traité environnemental international et établit des bases juridiques en coopération avec d’autres organisations sur lesquelles s’appuient des mesures de conservation coordonnées internationalement pour une espèces migratrice. Un Mémorandum d’Entente a été conclu sous les auspices de la CMS, en partenariat avec le Programme régionale océanien pour l’environnement (PROE) et est entré en vigueur le 12 septembre 2006, ouvert à la signature indéfiniment. Le Mémorandum d’Entente vise toutes les populations de cétacés de la Région des îles du Pacifique et a pour but « de réaliser et de maintenir un état de conservation favorable pour tous les cétacés et leurs habitats situés dans la région »