Menaces

Les menaces pesant sur les mammifères marins sont nombreuses, et souvent dues aux activités humaines.

Les mammifères marins et plus particulièrement les grands Mysticètes ont depuis longtemps fait l’objet de chasses dans différentes régions du monde, ces chasses s’étant intensifiées au XIXème et au XXème siècle suite à l’industrialisation de la pratique.  C’est plus de 2 000 000 de baleines qui ont été capturées dans l’hémisphère sud sur le dernier siècle. Certaines populations de grands cétacés ont été réduites à moins de 2 % de leur abondance initiale. Au total, 70 000 baleines à bosse auraient été tués en Antarctique dont 45 000 dans les zones d’alimentation connectées aux zones de reproduction d’Océanie telles que la Nouvelle-Calédonie. Les conséquences de ces chasses industrielles se font encore ressentir sur le statut de la population en Nouvelle-Calédonie.

chasse
Baleinier en Antarctique

En 1982, la majorité des membres de la Commission Baleinière Internationale ont signé le moratoire sur la chasse à la baleine dite commerciale. Même si certains pays la pratiquent toujours de façon marginale, la chasse baleinière n’est donc aujourd’hui plus la menace qui pèse le plus sur ces animaux. Les menaces émergentes liées à l’homme sont nombreuses: emmêlement dans les filets abandonnées et déchets flottants, pollution sonore, pollution chimique, trafic maritime et collisions, dégradation des l’habitat, et bien sûr le changement climatique.

En Nouvelle-Calédonie :

Les menaces sur les mammifères marins persistent en Océanie, notamment par les collisions avec les navires, les prises accessoires et les filets de pêche qui représentent des menaces majeures sur les populations de Cétacés et de Siréniens. Par ailleurs, l’augmentation d’une activité touristique d’observation des cétacés non régulée pourrait également être un facteur de dérangement (Schaffar et al. 2013).

dugong
Dugong enchevêtré dans des filets (Février 2017)
Publicités