MARACAS 3: une mission à la découverte des récifs Chesterfield-Bellona

Voilà 6 jours que l’Alis est arrivée sur les récifs de Chesterfield – Bellona et malgré les conditions météo tumultueuses, le travail bat son plein.

20170813_100055
Sylvain et Claire à l’observation sur le pont supérieur.

 

chesterfield_map
La zone d’étude de Chesterfield – Bellona est gigantesque, elle représente environ la même superficie que la Grande Terre! Il s’agit donc de chercher une aiguille dans une botte de foin…

L’équipe scientifique, regroupant des membres de l’IRD (UMR Entropie et IMBE) et Opération Cétacés se relaye du lever au coucher du soleil pour détecter oiseaux et cétacés depuis le pont supérieur. Lorsqu’un groupe de baleines est detecté, il est approché directement par l’Alis ou si le temps le permet, un zodiac est mis à l’eau.

Depuis le début de la mission, plusieurs baleines ont déjà pu être photographiés et biopsiés, ce qui permettra d’identifier individuellement ces animaux et de savoir si elles ont déjà été observées dans d’autres régions du parc naturel de la mer de corail ou sur les côtes calédoniennes.

Enfin, deux enregistreurs acoustiques ont pu être déposés sur le plateau de Bellona afin d’écouter pendant quelques jours les mâles chanteurs de passage… Un premier enregistreur a été récupéré aujourd’hui et le résultat semble bien positif!

 

20170812_113441
Mike et Rémi installent l’enregistreur acoustique sur le mouillage, prêt à être déployé par Steve le maître d’équipage.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s